Accueil Uniterre.com

Tourisme solidaire - Tourisme équitable

 

Nous avons décidé de recueillir des retours d'expériences pour mieux guider les voyageurs dans leur choix d'un opérateur ou simplement pour faire connaitre la réalité d'une expérience de voyage solidaire....

19) Novembre 2009, PÉROU

1- Choix du voyage
Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.

Nancy, Pérou, Novembre 2009.
J’avais envie de voyager « différemment » en Amérique Latine, en privilégiant les rencontres et un rythme de voyage qui leur laisse la place.

2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblées actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?

Actrices, assurément. Si chaque accueil était à la hauteur, chaque accueil était différent. Dans une même communauté, chaque famille vous accueillera différemment, à sa manière.

3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés par 6% du prix de votre séjour
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblées actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?

Très impliquées. Tant à l’école de Huayoccari qu’à Amantani, tout le projet était pris en charge par elles. Quant à Karina, séjour-test, c’est peu de dire que les familles avaient à cœur de nous accueillir et de nous faire découvrir leur communauté.

4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?

Naturels, souvent drôles ou émouvants. Bien entendu, cela dépend du temps passé ensemble : les échanges sont évidemment très différents à Paramis qu’à Taquile, où on ne fait que passer. Mais là où on loge, où on partage plusieurs repas, plusieurs « moments de vie », les échanges sont vrais, emplis de curiosité mutuelle et de respect.

5- Répartition des bénéfices
En considérant l'ensemble des acteurs du circuit, vous a-t il semblé que celui-ci générait des bénéfices plutôt à un nombre restreint de personnes, ou ce séjour semble-t-il plutôt construit au profit du plus grand nombre ?

Au plus grand nombre, par exemple le choix de cet hôtel-là à Cuzco, les rotations des familles pour le logement et les repas ou, comme cela nous a été expliqué sur place, la dernière nuit à Llachon pour ne pas « laisser tomber » cette communauté-là avec laquelle Culture Contact a l’habitude de travailler.

6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?

La limitation de la taille du groupe à 6 personnes était un élément primordial dans le choix du voyage. Il est impensable pour moi de voyager « en troupeau ». Six, c’est comme une famille, finalement, et ça permet de perturber le moins possible les communautés qui nous accueillent. Il n’y a pas (trop) d’effet « débarquement », on peut rester discrets. Je ne partirais pas avec un groupe plus nombreux.

7- Accompagnateur
La présence d'un guide latino-américain vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?

Rmq : Pas certaine de bien comprendre la question : pénalisante par rapport à être pris en charge dès la France, par exemple ?
Un guide natif, c’est toujours un « plus ». Il n’y a qu’eux qui connaissent réellement tous les aspects de leur pays (ou de leur région). Et ça participe aussi à une démarche « aller à la rencontre de ».

8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?

Il est pertinent de vouloir responsabiliser chaque acteur du voyage. Ce type de voyage ne s’organise ni ne se choisit à la légère et il est utile sinon indispensable que chacun en soit conscient.
Avant de partir, je la voyais comme un gage de professionnalisme et d’engagement sincère de Culture Contact.
A l’arrivée… également !

9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?

L’humilité.
Ensuite curiosité, ouverture d’esprit, humour. Etre capable de faire de la place pour recevoir, car on reçoit beaucoup.

10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?

L’expérience du « terrain ».
Bien choisir ses partenaires sur place. La confiance établie, continuer à être à leur écoute.
Ici, pouvoir communiquer clairement ce à quoi on s’engage en tant que voyageur « solidaire ».
Ne pas perdre son exigence ni ses valeurs de base en cours de route et, pour une petite structure, ne pas grandir trop vite, trop violemment. Faire mieux sans forcément faire toujours plus.

11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y ait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?

Tant qu’elles restent réellement alternatives et ne se proposent pas uniquement de vendre un concept à la mode, oui, mille fois oui !
Il faut continuer à proposer « autre chose ».
Mais en gardant des tarifs raisonnables. Plusieurs agences de tourisme « différent » pratiquent en effet des prix tellement exorbitants que je me demande qui peut se permettre ce type de voyage-là ?
Ce serait dommage qu’il n’y ait plus que les nantis parmi les nantis qui puissent se permettre de voyager vraiment.

-------------------------------------------------------------

Évaluation suivante...

Retour à la première évaluation

Retour à la seconde évaluation

Retour à la troisième évaluation

Retour à la quatrième évaluation

Retour à la cinquième évaluation

Retour à la sixième évaluation

Retour à la septième évaluation

Retour à la huitième évaluation

Retour à la neuvième évaluation

Retour à la dixième évaluation

Retour à la onzième évaluation

Retour à la douzième évaluation

Retour à la treizième évaluation

Retour à la quatorzième évaluation

Retour à la quinzième évaluation

Retour à la seizième évaluation

Retour à la dix-septième évaluation

Retour à la dix-huitième évaluation

Retour à la présentation de l'agence Culture Contact

Retour à l'entretien sur le tourisme solidaire avec Culture Contact

Retour au sommaire des agences solidaires sélectionnées