Accueil Uniterre.com

Tourisme solidaire - Tourisme équitable

 

Nous avons décidé de recueillir des retours d'expériences pour mieux guider les voyageurs dans leur choix d'un opérateur ou simplement pour faire connaitre la réalité d'une expérience de voyage solidaire....

35) Equateur ( Juillet 2012 - Famille Gilet)

1- Choix du voyage
Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.

Nous sommes une famille de 5 personnes : Murielle, Gérard, Cédric (18 ans), Alexandra (15 ans) et Clémentine (11 ans).
Nous souhaitions donner du sens à notre voyage, découvrir un pays avec un maximum d’échanges avec les populations tout en participant à des projets concrets de développement des communautés. Notre choix s’est porté sur l’Equateur pour plusieurs raisons : notre attirance pour les pays d’Amérique du Sud, la variété du pays qui couvre un petit territoire facilement accessible (Sierra, Amazonie, Côte Pacifique)… Nos objectifs : partager, comprendre, apprendre, participer, aider et offrir à nos enfants à l’aube de leur vie d’adulte une vision d’une culture différente de la nôtre (rencontres très enrichissantes). Nous voulions aussi participer aux projets de développement des communautés, l’offre et l’organisation mises en place par « Culture contact » correspondaient totalement à nos attentes.

2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?

Les populations locales ont été impliquées dans le projet de tourisme communautaire. Nous avons ressenti leur envie de nous faire partager leur culture, leur mode de vie, leur quotidien.
Nous avons apprécié leur gentillesse, leur accueil, leur disponibilité et l’intérêt que nos hôtes portaient sur notre propre vie (quotidien, vie politique en France…).
Chacun s’enrichit du contact de l’autre… l’échange n’est pas à sens unique, il est global.

3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?

Les populations locales rencontrées nous ont paru actrices des projets et reconnaissantes de notre intérêt et de notre participation par le biais de notre voyage.

4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?

Contacts naturels, nous n’avons jamais ressenti un quelconque intérêt dans la démarche.

5- Répartition des bénéfices
En considérant l'ensemble des acteurs du circuit, vous a-t il semblé que celui-ci générait des bénéfices plutôt à un nombre restreint de personnes, ou ce séjour semble-t-il plutôt construit au profit du plus grand nombre ?

Ce séjour nous semble profiter au plus grand nombre.

6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?

Nous étions ravis de pouvoir être en famille, tous les 5. Le nombre était idéal (5 + traducteur et guide local) pour une organisation souple et réactive.

7- Accompagnateur
La présence d'un guide local vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?

Organisation plutôt positive avec de réelles connaissances du guide sur le pays.

8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?

La charte est une excellente chose, elle engage les 3 partenaires de manière concrète et permet de partir sur les bases solides (pas de surprises !). Nous avons apprécié signer cette charte avec nos enfants (engagement de toute la famille et prise de conscience de l’objectif du voyage).

9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?

Ouverture d’esprit, humilité, curiosité, capacité d’adaptation.

10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?

Sérieux, transparence, organisation et anticipation.

11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y ait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?

Absolument… il existe un réel potentiel de personnes susceptibles d’être intéressées par ce genre de voyage solidaire et communautaire. Notre entourage l’atteste, beaucoup de nos amis ont été intéressés par notre démarche mais n’avaient pas connaissance de l’existence de ce nouveau style de « tourisme qui a du sens».

12- Autres aspects non abordés
Bravo et merci pour l’implication de tous les partenaires pour la réussite de ce voyage. L’organisation est excellente à toutes les étapes (en amont et pendant le voyage). Nous avons été enchantés de découvrir l’Equateur de cette manière et nous garderons tous les 5 un merveilleux souvenir de ce voyage solidaire.

------------------------------------------------------------

35bis) Equateur ( Juillet 2012 - Wivine)

1- Choix du voyage
Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.

Wivine, 53 ans, mariée, 4 grands enfants, institutrice, voyage seule, Equateur. Voyage choisi pour ses propositions de rencontre avec l’autre et de la possibilité de découvrir d’autres modes de vies par les chemins de traverse.
Le retour d’une part de coût aux communautés est un argument supplémentaire de choix.

2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?

C’est selon les régions. Certaines sont actrices à 100% et les relations qui se créent en sont le témoignage. 24h suffisent pour se quitter le nœud à la gorge.
D‘autres sont plus « figuratives », un peu trop dans la « démonstration » de leur mode de vie. Manque alors de contacts vrais.
Mais partout, l’accueil a toujours été impeccable. Les repas de grande qualité, l’hébergement sans reproche.

3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés.
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?

La sensation du niveau d’implication est en relation avec le cadre précédent.
Pour ma part, les moins impliqués, ce sont ceux de la côte.

4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?

Tout se rejoint de nouveau.
Manduriacos,Intag, Otavalo, Salasaca, c’est-à-dire globalement ce qui se passe en altitude :contacts très riches et naturels
Amazonie : plus dans la démonstration
Côte : plus intéressés

5- Répartition des bénéfices
En considérant l'ensemble des acteurs du circuit, vous a-t il semblé que celui-ci générait des bénéfices plutôt à un nombre restreint de personnes, ou ce séjour semble-t-il plutôt construit au profit du plus grand nombre ?
Le profit va au plus grand nombre, mais est-ce bien? Ne faudrait-il pas cibler plus en fonction de besoins pour mieux répondre à la demande ?

6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?

4, c’est parfait. On est comme une famille en visite. Ce n’est pas invasif.

7- Accompagnateur
La présence d'un guide local vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?

C’est une plus-value et cela permet un contact plus facile d’entrée de jeu avec les populations locales.
Sa présence est comme un fil conducteur tout au long des 3 semaines.

8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?
Peut-être que certains ont besoin d’acter sur papier les engagements qu’ils prennent. Cela a le mérite d’être clair pour tous les acteurs.
Personnellement , je n’ai pas besoin d’une charte signée pour tenir mes engagements …

9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?

Esprit d’ouverture, de tolérance. Etre un curieux « sain ». Savoir se remettre en question face à la vie des autres sans porter de jugements hâtif.
Etre prêt à l’inattendu. Etre capable d’apprécier tel quel tout ce qui s’offre à soi.
Vivre l’instant présent sans se poser de question. Savoir savourer les choses simplement.

10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?
La transparence, Une volonté du « juste et équitable» à long terme.

11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y ait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?
Tout à fait.


------------------------------------------------------------

35ter) Pérou ( Juillet 2012 - Adriana)

1- Choix du voyage
Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.
Adriana, 23 ans, voyage familiale au Pérou, 2 semaines
2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?
J’ai doré la semaine chez mama Luz ! Accueil chaleureux et de partage ! un petit pincement au cœur en la quittant.
Sur les îles de lac Titikaka, nous étions très bien reçus pas les familles et quelle vue incroyable sur ce beau lac !
Les populations sont actrices mais attendent beaucoup des touristes pour acheter leurs produits, et il est vrai que c’est impossible d’acheter tout le temps
3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?
Oui, implication des populations, et de nous montrer leur culture, leur artisanat !
4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?
Contacts naturels et sincères. Je sais bien parler espagnol, alors pour communiquer, c’était très simple.
5- Répartition des bénéfices
En considérant l'ensemble des acteurs du circuit, vous a-t il semblé que celui-ci générait des bénéfices plutôt à un nombre restreint de personnes, ou ce séjour semble-t-il plutôt construit au profit du plus grand nombre ?
Bénéfice au plus grand nombre, parfaite organisation
6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?
Nous étions 6, donc 4 de notre famille. Super bonne entente, Kleber bon guide. Groupe parfait en nombre.
7- Accompagnateur
La présence d'un guide local vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?
Parfait. Par contre, la seule chose à dire, c’est qu’à chaque fois que nous allions dans un bar ou prendre un petit verre, les guides attendaient qu’on leur paye leur part. Je veux bien de temps en temps, je sais aussi qu’ils n’ont pas le même pouvoir d’achat. Mais rien de grave.
8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?
La chartre nous permet de nous préparer et nous mentaliser au voyage. C’est une très bonne chose.
9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?
Ouverture d’esprit, bon vivant, esprit de groupe, bonne humeur, envie de partager, tolérance, aller vers les autres…
10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?
Organisation, cohérence, guide irréprochable, choix des hébergements, et ne pas oublier aussi que ce sont aussi des vacances pour les clients.
11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y avait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?
Il existe une place en France, mais cela sera toujours moins exotique ou spectaculaire que notre voyage.

------------------------------------------------------------

Évaluation suivante...

Retour à la première évaluation

Retour à la seconde évaluation

Retour à la troisième évaluation

Retour à la quatrième évaluation

Retour à la cinquième évaluation

Retour à la sixième évaluation

Retour à la septième évaluation

Retour à la huitième évaluation

Retour à la neuvième évaluation

Retour à la dixième évaluation

Retour à la onzième évaluation

Retour à la douzième évaluation

Retour à la treizième évaluation

Retour à la quatorzième évaluation

Retour à la quinzième évaluation

Retour à la seizième évaluation

Retour à la dix-septième évaluation

Retour à la dix-huitième évaluation

Retour à la dix-neuvième évaluation

Retour à la vingtième évaluation

Retour à la 21ème évaluation

Retour à la 22ème évaluation

Retour à la 23ème évaluation

Retour à la 24ème évaluation

Retour à la 25ème évaluation

Retour à la 26ème évaluation

Retour à la 27ème évaluation

Retour à la 28ème évaluation

Retour à la 29ème évaluation

Retour à la 30ème évaluation

Retour à la 31ème évaluation

Retour à la 32ème évaluation

Retour à la 33ème évaluation

Retour à la 34ème évaluation

Retour à la présentation de l'agence Culture Contact

Retour à l'entretien sur le tourisme solidaire avec Culture Contact

Retour au sommaire des agences solidaires sélectionnées