Accueil Uniterre.com

Tourisme solidaire - Tourisme équitable

 

Nous avons décidé de recueillir des retours d'expériences pour mieux guider les voyageurs dans leur choix d'un opérateur ou simplement pour faire connaitre la réalité d'une expérience de voyage solidaire...

45) Pérou, septembre 2016 (Dominique et Michelle).

1- Choix du voyage
Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.

Adeptes du tourisme équitable, nous avons choisi le Pérou que nous ne connaissions pas. La priorité était de rencontrer la population locale, c’est d’abord de cette façon que l’on découvre un pays. La formule proposée était adaptée…

2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?

Bien évidemment, par l’accueil, la présentation de leurs activités, de l’artisanat, de leur cuisine, de leurs traditions, croyances…
La population locale était totalement actrice, dévouée, à l'écoute et de plus, pas du tout blasée comme on le rencontre souvent dans les circuits du tourisme traditionnel.

3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblé actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?

Oui, cela nécessitait de leur part un investissement, une attitude positive que l’on a pu constater.

4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?

Plutôt naturels. En même temps, chacun y trouvait son compte…

5- Appui au commerce local
Vous a-t-il semblé que ce voyage générait des bénéfices pour les acteurs économiques locaux ?

Heureusement, on était toujours dans des petites structures locales. Il nous a semblé que ces populations étaient heureuses de notre présence et nous remerciaient de l'intérêt qu'on leur portait.

6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?

C’est agréable d’être dans un petit groupe, c’est beaucoup plus facile de créer des contacts locaux, c’est moins agressif, envahissant pour la population locale, ça permet un hébergement et une restauration chez l’habitant…

7- Accompagnateur
La présence d'un guide local vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?

Je ne comprends pas trop votre argumentation, le sens de cette phrase, toutefois, l’accueil à l’aéroport était important et agréable.

8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?

Elle fixe les règles à respecter auxquelles nous adhérons totalement.

9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?

Avoir une bonne condition physique à cause de l'altitude. Eviter de se comporter en consommateur, être tolérant, ouvert, accepter l’improvisation qui peut être source de richesse... Respecter les guides, les hôtes qui ne sont pas là pour nous servir… mais pour partager, etc…

10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?

Etre vigilant, à l'écoute, réactif, en contact avec les acteurs locaux, en dialogue avec les vacanciers. Ne pas s’endormir sur des voyages qui roulent, impliquer un plus grand nombre possible de locaux, renouveler les actions de développement…

11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y ait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?

Sûrement même si en France pays dit « riche », les projets alternatifs sont plus des projets de changement de mode de vie que de développement…


CULTURE CONTACT – 8 Boulevard du Rivelin - 34150 GIGNAC - +33 (0)4 67 59 75 76 - http://www.culturecontact.org


Évaluation suivante...

Retour à la première évaluation

Retour à la seconde évaluation

Retour à la troisième évaluation

Retour à la quatrième évaluation

Retour à la cinquième évaluation

Retour à la sixième évaluation

Retour à la septième évaluation

Retour à la huitième évaluation

Retour à la neuvième évaluation

Retour à la dixième évaluation

Retour à la onzième évaluation

Retour à la douzième évaluation

Retour à la treizième évaluation

Retour à la quatorzième évaluation

Retour à la quinzième évaluation

Retour à la seizième évaluation

Retour à la dix-septième évaluation

Retour à la dix-huitième évaluation

Retour à la dix-neuvième évaluation

Retour à la vingtième évaluation

Retour à la 21ème évaluation

Retour à la 22ème évaluation

Retour à la 23ème évaluation

Retour à la 24ème évaluation

Retour à la 25ème évaluation

Retour à la 26ème évaluation

Retour à la 27ème évaluation

Retour à la 28ème évaluation

Retour à la 29ème évaluation

Retour à la 30ème évaluation

Retour à la 31ème évaluation

Retour à la 32ème évaluation

Retour à la 33ème évaluation

Retour à la 34ème évaluation

Retour à la 35ème évaluation

Retour à la 36ème évaluation

Retour à la 37ème évaluation

Retour à la 38ème évaluation

Retour à la 39ème évaluation

Retour à la 40ème évaluation

Retour à la 41ème évaluation

Retour à la 42ème évaluation

Retour à la 43ème évaluation

Retour à la 44ème évaluation

Retour à la présentation de l'agence Culture Contact

Retour à l'entretien sur le tourisme solidaire avec Culture Contact

Retour au sommaire des agences solidaires sélectionnées