Accueil Uniterre.com

Tourisme solidaire - Tourisme équitable

 
EVALUATION DE VOYAGEURS ayant choisi Culture Contact

CULTURE CONTACT
8 Boulevard du Rivelin
34150 Gignac
0467597576

site: www.culturecontact.org
courriel: contact@culturecontact.org

Nous avons décidé de recueillir des retours d'expériences pour mieux guider les voyageurs dans leur choix d'un opérateur ou simplement pour faire connaitre la réalité d'une expérience de voyage solidaire....

5) Reçue en avril 2008


1- Choix du voyage
Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.

Olivier GROS, 38 ans, postier, et Marion GRUER-GROS, 28 ans, agent territorial. Pour notre voyage de noce, nous avons choisi le circuit en Equateur. Nous ne voulions pas du voyage de noce « classique » dans l’océan indien ou dans les Caraïbes. Avec Culture Contact, c’était l’occasion de s’immerger dans les cultures équatoriennes, de rencontrer des populations respectueuses de leur environnement et de leurs traditions.

2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblées actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?

Les populations rencontrées sont véritablement actrices de leur projet touristique et sont très impliquées.

3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés par 6% du prix de votre séjour
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblées actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?

Il ne nous a été donné aucune information sur le centre d'éducation pour le temps libre et la formation continue de Manduriacos.
Cependant, à Manduriacos, la populations est très investie dans leurs autres projets et sont très fiers de les présenter aux touristes (transformation des lufa). Non seulement, on nous explique le travail effectué mais également ce à quoi servent les bénéfices engrangés. A Salasaca, la famille de Francisco nous explique et nous fait participer à ses activités quotidiennes.

4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?

Les contacts étaient plutôt naturels, notamment parce qu’il n’y a pas de rapport direct d’argent entre le voyageur et les populations. C’est l’avantage d’avoir payé le circuit avant de partir.

5- Répartition des bénéfices
En considérant l'ensemble des acteurs du circuit, vous a-t il semblé que celui-ci générait des bénéfices plutôt à un nombre restreint de personnes, ou ce séjour semble-t-il plutôt construit au profit du plus grand nombre ?

C’est difficile de s’en rendre compte car on ne sait pas ce que représente l’ensemble de chaque communauté. Mais il nous a semblé qu’il y avait des « tours de rôle » pour l’accueil des voyageurs afin qu’un maximum de personnes profitent des bénéfices générés.

6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?

Nous formions un groupe à 2, organisé spécialement pour nous par Culture Contact. L’avantage : les relations avec les gens sont simples et directes, de personne à personne, et on n’a pas le poids d’un groupe plus important avec son inertie et ses éventuelles incompatibilités de caractère. Par contre, un groupe de 4 à 6 personnes aurait pu permettre des échanges plus variés, diversifiés donc plus riches. Se retrouver à 2 pour faire découvrir nos danses traditionnelles, ce n’est pas facile, surtout pour faire la musique !

7- Accompagnateur
La présence d'un guide latino-américain vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous-a t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?

C’était une plus-value. Au quotidien, c’est très pratique, ils connaissent leur pays, ils donnent des informations qui ne sont pas forcément dans les guides touristiques. On a qu’à se laisser guider : pas de transports à chercher.

8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?

Cette charte est à sa place dans ce type de séjour. Son contenu est simple, logique et normal. Il est même dommage d’être obligé d’en mettre une en place, mais il vaut mieux rappeler des règles évidentes avant qu’après d’éventuels dérapages.
De toute façon, ce n’est absolument pas une contrainte dans le déroulement du circuit.

9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?

Ouverture d’esprit, goût de la rencontre, intérêt pour l’autre, curiosité, solidarité, envie de découverte. Les adeptes de l’hôtel club 4 étoiles aseptisé sans odeur, sans saveur : s’abstenir.

10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?

Honnêteté, écoute, proximité, taille humaine, clarté dans sa démarche, sa gestion, ses relations avec ses partenaires et ses adhérents. Etre également capable de se remettre en cause afin d’améliorer les prestations.

11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y ait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?

Bien sûr, il y a de la place pour tout le monde à condition d’être honnête, professionnel et compétent. Il est important que l’on puisse avoir le choix dans sa manière de voyager, qu’il y ait des possibilité offertes au nombre important et croissant de personnes qui veulent s’enrichir de leurs vacances et en faire profiter ceux qui en ont le plus besoin.

Marion GRUER-GROS
Olivier GROS

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Évaluation 6

Retour à la première évaluation

Retour à la seconde évaluation

Retour à la troisième évaluation

Retour à la quatrième évaluation

Retour à la présentation de l'agence Culture Contact

Retour à l'entretien sur le tourisme solidaire avec Culture Contact

Retour au sommaire des agences solidaires sélectionnées