Accueil Uniterre.com

Tourisme solidaire - Tourisme équitable

 
EVALUATION DE VOYAGEURS ayant choisi Culture Contact

CULTURE CONTACT
8 Boulevard du Rivelin
34150 Gignac
0467597576

site: www.culturecontact.org
courriel: contact@culturecontact.org

Nous avons décidé de recueillir des retours d'expériences pour mieux guider les voyageurs dans leur choix d'un opérateur ou simplement pour faire connaitre la réalité d'une expérience de voyage solidaire....

9) Reçue en août 2008 (concernant juillet 2008 au Pérou)

1- Choix du voyage

Présentez-vous ainsi que le voyage effectué et les raisons de votre choix.
Voyage effectué : 3 semaines au Pérou (Vallée Sacrée, Machu Pichu, Lac Titicaca, Cusco et environs)
Groupe de 4 personnes qui se connaissaient, dont deux (initiateurs du voyage) ont l’habitude de voyager en indépendants.
Nous avons choisi ce voyage pour son label « voyage solidaire », afin d’être sûrs que les familles qui nous accueillaient, les guides et chauffeurs seraient rétribuées au juste prix (ne pas faire travailler des esclaves pour nos loisirs), afin d’orienter notre voyage plus vers des rencontres et des échanges.

2- Implication des populations locales au niveau de la proposition touristique (organisation, activités, hébergement, repas)
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblées actrices de leur projet de tourisme ou figurantes d'un projet extérieur ?

Actrices et partie prenante. Nous avons senti les populations locales très impliquées dans leur projet d’accueil et de tourisme. Apparemment, pour eux, ce genre de tourisme est un espoir pour améliorer leur vie, et on le comprend. Reste à espérer qu’ils pourront effectivement l’améliorer sans tomber dans le tourisme de masse et le mercantilisme, et sans renier leur mode de vie et leurs traditions … Pari difficile à tenir quand on observe les jeunes des villages.

3- Implication des populations locales au niveau des projets de développement locaux financés par 6% du prix de votre séjour
Les populations locales rencontrées vous ont-elles semblées actrices de ces projets ou peu impliquées dans la réalisation de ceux-ci ?

Actrices et impliquées car c’est une source de revenu apparemment non négligeable pour eux.

4- Rencontre et échange
Concernant ces populations, avez-vous eu l'impression d'avoir des contacts plutôt naturels ou plutôt intéressés ?

Les deux. En fait, ça dépend de la durée de notre séjour au sein de la communauté. Une démonstration d’artisanat d’une heure suivie d’une petite exposition vente ne paraît pas trop naturelle. Par contre, séjourner 2 ou 3 jours au sein d’une communauté, partager les repas, les chants et danses, les observer lors de leur travail quotidien, discuter de leur mode de vie, de leurs difficultés, de leurs espoirs, expliquer comment nous fonctionnons … c’est beaucoup plus intéressant pour tout le monde et donc plus naturel et moins intéressé.

5- Répartition des bénéfices
En considérant l'ensemble des acteurs du circuit, vous a-t il semblé que celui-ci générait des bénéfices plutôt à un nombre restreint de personnes, ou ce séjour semble-t-il plutôt construit au profit du plus grand nombre ?


Les communautés qui nous accueillaient sont organisées de telle sorte que les bénéfices sont répartis sur le plus grand nombre. En fait, un « président » de la communauté est chargé d’établir des tours de rôle pour savoir qui va héberger, nourrir, transporter, amener à la pêche … le groupe reçu. Et cela change pour chaque goupe.

6- Taille des groupes
La taille de votre groupe a-t-il eu une influence sur l'ensemble du déroulement du voyage ?


Evidemment ! Plus on est nombreux, plus on fait bloc et moins bien on s’intègre. Quatre personnes est un bon nombre et permet de vrais échanges, à condition de parler la langue. L’impact écologique est moindre également que pour un groupe de 20. (Utilisation de l’eau, capacité d’absorption des toilettes …)

7- Accompagnateur
La présence d'un guide latino-américain vous réceptionnant à l'aéroport permet d'abaisser le prix du voyage tout en générant des retombées plus importantes dans le pays d'accueil. Cette solution vous-a t-elle semblée plutôt pénalisante ou plutôt apporter une plus-value au voyage ?


C’était pratique. Pas de souci pour les transferts.

8- Charte
Avant de partir, vous avez signé la charte de Culture Contact, corédigée avec ses partenaires latino-américains, qui engage les co-rédacteurs et les voyageurs. Pourriez-vous la commenter et juger, ou non, de sa pertinence ?


Elle est simple et claire, mais facile à respecter.

9- Profil du voyageur
Pour apprécier un tel voyage, quelles sont les qualités que devrait, selon vous, avoir tout postulant ?


Etre un voyageur déjà expérimenté, parler un peu le castillan.
Avoir envie de faire des efforts pour aller à la rencontre de populations et d’une civilisation différente, de les comprendre, de les accepter.
Ne pas rechercher le confort 4 étoiles mais les contacts humains. Savoir s’adapter et oublier ses habitudes d’occidental riche.
Se laisser porter par le charme et les surprises du voyage.

10- Choix du voyagiste
Pour proposer de tels voyages, quelles qualités essentielles doit avoir une association ou une agence ?


Connaissance du terrain, honnêteté, sens de la solidarité entre les peuples, motivation.

11- Le tourisme équitable et solidaire
Dans le cas d'un tel voyage, pensez-vous qu'il y ait une réelle place en France pour ces propositions qui se veulent alternatives ?


Bien sûr ! Exemple : gîtes d’étape pour groupe de randonneurs, circuit de chambres d’hôtes (mais plus cher !), camping à la ferme.

Prénom (s) : Magali
Mois, année et pays de voyage : juillet 2008 - Pérou


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dixième évaluation

Retour à la première évaluation

Retour à la seconde évaluation

Retour à la troisième évaluation

Retour à la quatrième évaluation

Retour à la cinquième évaluation

Retour à la sixième évaluation

Retour à la septième évaluation

Retour à la huitième évaluation

Retour à la présentation de l'agence Culture Contact

Retour à l'entretien sur le tourisme solidaire avec Culture Contact

Retour au sommaire des agences solidaires sélectionnées