Accueil Uniterre.com

Tourisme solidaire - Tourisme équitable

 

Les agences de voyage

POINT AFRIQUE

5 rue du Sommerard, 75005 Paris
courriel : paris@point-afrique.com
autres adresses

Présentation
:
Création en 1996 sous forme d’une coopérative par des anciens du Point-Mulhouse.
La coopérative s’esti rendue propriétaire à 99,9% de son principal outil Point-Afrique Voyages, qui elle-même a pris des participations (souvent majoritaires) dans d’autres structures touristiques ainsi que la compagnie Air Méditerranée, dont Maurice Freund, le Président du Point-Afrique, est aussi l’un des administrateurs.

Démarche solidaire :
- Aucune distribution de bénéfice aux actionnaires.
- Toutes les excédents se doivent (après constitution de la réserve) sont, par le biais d'une coopérative, totalement réinvestis dans les pays desservis.
Priorités aux régions traversant les plus grandes difficultés..
La première des actions est le désenclavement par la création de liaisons aériennes économiques, générant des flux nouveaux essentiellement dans le domaine touristique.
Actions et les projets concrets.
Respect annoncé du tissu social, marges réduites. Partenariats avec différents acteurs associatifs, culturels, basés sur un principe d’échanges de marchandises (exemple de partenaire: L'association Energies Solidaires, qui se donne pour objectif de mobiliser toutes les énergies afin de soutenir les dynamiques locales en faveur d’une meilleure protection de l’environnement et d’une plus grande solidarité internationale.

Exemples d'actions:
NIGER :
Centre en agrobiologie d’Agharous : Subvention de 4 573 € (30 000 FF) annuelle ainsi que plusieurs billets d’avions gratuits.
Participation à la création d’un campement touristique situé à Karey Kopto, avec le concours de ECOPAS.
Formation de guides, pisteurs, rangers…
Pour le Parc du W.
Coût : 23 000 € (150 000 FF).
Subvention pour l’association « la poulie » dont l’objet est de participer au désenclavement de la région du parc du W,
en soutenant les populations locales.
Coût : 61 000 € (400 000 FF).
PROJETS A VENIR :
Niamey : Création d’une compagnie aérienne, participation du Point- Afrique : 458 000 € (3 millions de FF), dont le but est le désenclavement du pays dans la sous-région et permettre à tous de voyager au tarif Point-Afrique.
Agadez : Mise en place d’un satellite dont l’objectif est de doter les populations d’un outil de communication performant et rapide (internet haut débit, téléphonie…).
Coût : 46 000 € (300 000 FF).
Accès gratuit pour les institutions publiques ( écoles, cliniques…),
les associations et ONG, et participation minimale à la population.

actions comparables au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie.

Cliquez ici pour lire la suite...